750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion du Salé au Sucré

li merda de can

Blettes et bourraches et or Saorgien
Blettes et bourraches et or SaorgienBlettes et bourraches et or Saorgien

Blettes et bourraches et or Saorgien

Bon, déjà le nom.....merda, on devine.Ca donne pas envie. La forme et la couleur évoque bien les ..... Vous savez, celles des petits caniches à mémère. Enfin vous avez compris. La comparaison s'arrête la, heureusement. Spécialité du littoral, comme de l'arrière pays, cette forme de gnocchis utilise volontiers les trésors verts de nos jardins. Les blettes, les épinards, la bourrache pour ne citer que ceux-là seront les éléments déterminants. Finalement, nous sommes des gens simples, un peu de farine des herbes qui poussent presque partout, un jus de daube et voilà, c'est la belle vie !

 

Sachant qu'il existe autant de variantes que de vieilles cuisinières avec le fichu sur la tête, je livre ma recette en toute simplicité, en souhaitant que les grands-mères ne me traitent pas de " pirate".

 

Ingrédients

Un kg de pommes de terre vieilles

400 gr de farine

Une botte de blettes

Une grosse poignée d'épinard

Des feuilles de bourraches (les plus jeunes)

Des pointes d'orties (jeunes également)

2 œufs

Sel poivre

2 cuillères à soupes d'huile d'olive

 

 

li merda de can

Commençons par cuire les pommes de terre, à l'eau salée, avec la peau. Nettoyer les blettes, les épinards, et les pocher rapidement à l'eau bouillante. Cette opération sera d'autant plus courte que les légumes seront jeunes et tendres. Rafraichir et presser fortement pour éliminer le maximum d'eau, ce qui amènerait à rajouter de la farine et fausser les proportions. Hacher les orties, la bourrache et les légumes précuits. Passer les pommes de terre, épluchées, au presse purée. Mélanger le tout, herbes pommes de terre, farine, œufs huile sel et poivre. Travailler pour obtenir une belle boule avec une consistance assez ferme et laisser reposer.

Pendant ce temps, faire la vaisselle, repeindre la cuisine, vidanger la voiture et se mettre à la harpe celtique. Comme disait mon Chef. Ne jamais perdre de temps !

Allez, par petite quantité, nous allons réaliser des boudins avec le creux de la main, d’une grosseur de 1,5 cm de diamètre, bien farinés. A l'aide d'un outil coupant, genre raclette,  on découpe des morceaux de 3cm de long, soit en biais, si on ne veut pas se casser la tête, soit perpendiculaires, qu'il faudra rouler entre les mains pour former ce qui ressemblera à une m..de chien.

Ces gnocchis pourront rester sur la planche de travail, bien farinés une heure ou deux mais pas plus. Cuire à l'eau bouillante et les récupérer à l'écumoire aussitôt qu'ils remontent à la surface. Servir avec une bonne sauce et un vieux parmesan râpé........et ne pas oublier de m'inviter !!!!!!

 

li merda de can
li merda de can
li merda de can
Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :